Avec un peu de retard, nous avons, mon homme et moi, fêté mon anniversaire hier soir.
A cette occasion, j'ai concocté un petit menu que je savais à son goût...

Apéritif : Petits champignons de paris frais farcis au boursin ail et fines herbes, chauds et froids
Entrée : Feuilletés de chèvretine en feuille de brick
Plat : Curry vert de poulet à la thaï
Dessert : Poires pochées aux épices

Il faudra remercier ma moitié d'avoir bien voulu se prêter à ma lubie de prendre en photo chaque plat avant de pouvoir manger ;) Il s'est même occupé d'arranger au mieux les lumières et de dégager la table au plus vite !
(Outre le fait que s'est un homme vraiment charmant et serviable, je crois que Monsier avait aussi très faim :-D) Malgré tous nos efforts, je n'ai pas réussi à complètement éviter les ombres... J'ai encore à m'améliorer sur l'utilisation de ces engins infernaux que sont les appareils photo !!!



Feuilletés de chèvretine en feuille de brick
Pour 2

brickchevre2 feuilles de brick
4 chèvretines (petits chèvres frais)
4 càf de miel
2 càf de noix concassées
beurre fondu

  • Couper les feuilles de brick en 2 et replier la partie arrondie vers le centre de façon à former une bande large d'environ 6cm.
  • Déposer à une extremité une chèvretine, que vous aurez façonnée en triangle pour que le chèvre puisse bien se répartir dans le feuilleté une fois fermé.
  • Ajouter une cuiller à café de miel et une demi-cuiller à café de noix concassées.
  • Fermer la feuille de brick afin de former un chausson triangulaire en rabatant en triangle le bas de la feuille de brick contre le bord (droit au gauche peu importe du moment que c'est en triangle !) en suivant le triangle formé par la chèvretine.
  • Sceller le chausson avec un peu de beurre fondu et les poser sur une feuille de papier sulfurisé, face scellée contre le papier afin qu'ils ne s'ouvrent pas à la cuisson.
  • Badigeonner les chaussons au beurre fondu et enfourner 20 mn à 200°C.
  • Servir sur une salade de mâche et/ou pousses d'épinards, avec une vinaigrette au vinaigre de framboise.


Le plat est une recette trouvée sur le blog de Scally, C'est moi qui l'ai fait !. Vous la trouverez ici.

Je n'avais pas tous les ingrédients, et puis les 4 càs de pâte de Curry vert, pâte à base de piment vert pour 80% de sa composition, m'ont semblé des quantités énormes ! Ma version (corrigée après mon essai "flamboyant" d'hier soir !) ci-après...


Curry vert de poulet à la thaïlandaise
Pour 2
curryvertthai

1 beau blanc de poulet ou de dinde (2 s'ils sont petits)
2 càc de pâte de curry vert (pas trop remplies !!! - on trouve le curry vert thaï en épicerie asiatique)
200 mL de lait de coco (en ajouter plus si vous n'aimez pas quand s'est très pimenté)
1 càs de Nuoc Nam

1 càs de jus de citron vert
1/2 càc de sucre roux
1 càf de poivre vert en bocal
Huile
Basilic thaï pour la déco des assiettes

  • Couper le poulet en aiguillettes. Mélanger avec une petite càc de pâte de curry vert pour bien les en enrober.
  • Faire revenir à feu vif dans un wok en remuant sans arrêt jusqu'à ce que les aiguillettes soient cuites. Retirer du wok et réserver.
  • Faire chauffer un peu d'huile dans le wok et y fare revenir le restant de pâte de curry vert en remuant constamment. Quand il se détache bien, ajouter un peu de lait de coco et remuer.
  • Verser petit à petit le reste du lait de coco tout en remuant, pour éviter les grumeaux de pâte de curry. Laisser réduire un peu.
  • Ajouter le Nuoc Nam, le jus de citron et le sucre. Goûter et corriger au besoin à partir de l'un de ces 3 ingrédients. (L'un est amer, le 2ème acide, le dernier sucré. Corriger selon ce qui semble manquer dans ces trois sensations)
  • Ajouter le poivre vert et laisser mijoter qq minutes.
  • Remettre les aiguillettes dans le wok, mélanger, et laisser mijoter encore qq minutes.
  • Servir avec un riz blanc thaï cuit à la vapeur.

Quelques remarques :
- Allez-y doucement avec la pâte de curry vert. Surtout si vous n'êtes pas bien habitué au piment ! C'est délicieux, mais fort... N'hésitez pas à mettre plus de lait de coco que je ne l'ai indiqué, surtout si vous voulez plus de sauce... Personnellement, je n'ai procédé tout à fait ainsi, mais après quelques bouffées de chaleur, j'ai ajusté un peu les niveaux de pâte de curry et de lait de coco de la recette !!
- Pas de grumeaux ! J'ai déjà malencontrueusement versé un peu rapidement mon lait de coco sur de la pâte de curry rouge dans une recette semblable... Impossible de récupérer ensuite les grumeaux de pâte de curry qui se sont formés. Comlme le curry vert, le curry rouge est composé à 80% de pâte de piment. Rouge cette fois ! Et tomber sur un grumeau de pâte de piment peut s'avérer fâcheux !

Pour finir, le dessert... Celui-ci est une recette testée et approuvée maintes fois déjà dans ma famille... Un grand merci à ma mère qui a acceptée de m'avoir au téléphone depuis la Suisse pendant la préparation pour petites précisions ;)

Poires pochées aux épices
Pour 2

poiresepices2 poires
1/2 kg d'oranges à jus (au minimum)
1/2 bâton de cannelle
1 étoile de badiane
1 clou de girofle (3 clous pour 4 poires)
2 grains de poivre (3 grains pour 4 poires)
50 gr de sucre en poudre (maximum ! on peut même réduire à 30 gr...)
le zeste d'1 orange


  • Presser les oranges.
  • Faire pocher les poires dans le jus d'orange agrémenté des épices, du sucre et du zeste, jusqu'à ce qu'elles soient cuites à coeur.
  • Veiller à ce que le jus de s'évapore pas de trop : un petit bouillon est amplement suffisant. Il faut compter environ 40 minutes, les poires doivent être recouvertes ou presque par le jus.
  • Laisser refroidir.
  • Filtrer le jus au chinois et servir les poires avec un peu de jus et une boule de glace à la vanille.

Je n'ai pas servi avec de la glace mais baignant dans le jus... qui se boit jusqu'à la dernière goutte !
En ce qui concerne les clous de girfle, je n'en ai mis qu'un et non 2 (puisqu'il en faut 3 pour 4 personnes) car je ne voulais pas que le goût, très prononcé, ne masque la badiane et le poivre, déjà bien concurrencés par la cannelle.
J'ai dû faire cuire mes poires en 2 fois et en quartiers car le jus d'orange ne couvrait pas les poires entières. Ca n'a posé aucun problème et l'on a pas vu la différence entre les deux. Et pourtant, la première, normalement mûre, a cuit 20 mn. La deuxième, bien trop verte, a cuit 40 mn environ...


Et voilà, ce fût un excellent repas ence qui nous concerne et j'espère que le menu vous plaira aussi ;)
N'hésitez pas à me laisser vos commentaires et suggestions pour un prochain dîner à 2 !