C'est un drôle de titre pour une recette me direz-vous. Mais ceux et celles qui me connaissent devraient comprendre bien rapidement de quoi il s'agit ;)

Mais reprenons du début...

Courges, potirons et autres cucurbitacés sont toujours les bienvenus dans ma cuisine. Mais je les cuisine le plus souvent salés: mon homme vous le confirmera, à sa plus grande déception, je cuisine très peu de desserts ! Mais une fois n'est pas coutume, j'ai voulu faire une Pumpkin Pie. Sauf que je n'avais plus de pâte à tarte, et que la recette de pâte que je souhaitais tenter demande un peu de repos. Et je n'ai aucune patience.

J'ai donc feuilleté mes livres et ai trouvé dans "Une souris dans le potage..." aux éditions Tana, le fameux recueil de recettes de Blogs, le Cake d'Esmeralda au Chocolat Blanc et à la Courge Musquée de Tarzile.

Mais ceux et celles qui me connaissent... savent que je suis incapable de suivre une recette. Même quand j'essaie !!!

Voici la recette originale, annotée de mes modifications (voulues... ou non !!!)

Le cake d'Esmeralda de Tarzile... enfin, en fait non.
Pour 1 cake 18 muffins

P101007925 cl 50 cl de purée de courge musquée (elle doit être suffisamment liquide)
2 oeufs
12,5 cl d'huile de tournesol ou de colza
1 càc de vanille liquide en poudre
12,5 cl de babeurre (lait ribot) de crème fraîche épaisse
80 g de sucre en poudre
255 g de farine
90 g de pépites de chocolat blanc brisures de couverture Ivoire de Valrhona (Comment ça ça peut pas compter pour notre défi, Linou ??? Bon ok... j'ai autre chose dans mon cabas, je suis juste en retard !)
1 càc de levure chimique
1/2 càc de sel
1/2 càc de bicarbonate de soude
1/2 càc de graines de cardamome écrasées 1 càs de confiture d'orange à la cardamome

  • Dans une jatte, battre les oeufs, la vanille liquide en poudre et l'huile. Ajouter le sucre et le babeurre la crème fraîche et battez à nouveau; puis la purée de courge musquée et la confiture d'orange. Battez encore.
  • Dans une autre jatte, mélanger la farine, le sel, le bicarbonate, la levure, la cardamome et les pépites brisures de chocolat blanc.
  • Ajouter ce deuxième mélange au premier. Oui, moi aussi ça m'a étonnée, car généralement on ajoute le liquide au solide et non l'inverse. Mais, peut-être est-ce la quantité de purée de courge, je n'ai pas eu de grumeau sans pour autant avoir passé ma soirée à fouetter le mélange !
  • Verser dans un des moules beurrés et farinés (si pas de moules mous) et enfourner 40 minutes à 180°C.
  • Manger tièdes ou froids !

Malgré une ré-interprétation intempestive (pas de lait ribot, pas envie de mettre direct la cardamome mais plutôt d'utiliser ma confiture d'orange faite maison, et surtout, étourderie suprême qui m'a fait verser le demi litre de purée obtenue entièrement dans ma jatte au lieu d'en réserver la moitié...), c'est vraiment bon !

Peu sucré, dense et un brin humide, ces muffins n'ont pas du tout la consistance d'un cake ou d'un muffin, et ils s'aplatissent en refroidissant ce qui est un brin vexant. Mais ma foi, je ne suis pas sûre de faire la recette originale la prochaine fois, celle-ci me convient bien ;)